Menu Fermer

Digital au service de la culture : nouvelle donne, nouvelle approche

digital au service de la culture rogers prod

Le digital au service de la culture permet de répondre aux nouvelles nécessités liées à sa diffusion et à son partage en temps de crise. Il permet également à ses acteurs d’innover, d’oser, de tester, d’expérimenter, de rater, de recommencer. D’ailleurs, la création, sur laquelle se fonde la culture, ne repose-t-elle pas finalement sur cela ?

Les mesures de lutte contre l’épidémie de Covid-19 ont mis quasiment à l’arrêt le secteur de la culture en France. Ainsi, le Sénat a publié en mai dernier un rapport sur les pertes accumulées par le secteur depuis un an :

  • Spectacle vivant : celles-ci s’élèvent à 2,3 milliards d’euros, avec une activité qui a chuté de 84%.
  • Cinéma : un milliard d’euros de pertes et une fréquentation en baisse de 70%.
  • Même ordre de grandeur dans les musées, avec 72% de visiteurs en moins et des pertes de 217 millions d’euros.

De quoi inciter l’ensemble des acteurs culturels à se réinventer. De fait, le contexte de crise, notamment durant les différents confinements, a initié de nouveaux modèles de consommation. Ces derniers sont marqués par l’explosion du “culturel numérique”. La “culture chez soi” a été très vite soutenue par l’utilisation de ressources numériques à l’instar des sites internet et des réseaux sociaux. Visites virtuelles d’expositions, films en streaming, jeux en réseaux, coloriages à imprimer, podcasts, quiz interactifs… De nombreux Français ont singulièrement modifié leurs habitudes, démontrant simultanément leur soif de culture en ces périodes d’isolement contraint.

Digital au service de la culture : adaptation des contenus culturels

La crise liée aux restrictions mises en place a accéléré la numérisation des pratiques culturelles d’une population privée de sorties. Elle a créé un espace inédit d’expérimentation, de production, de partage et de consommation de contenus numériques dans lequel tout le monde s’est engouffré. L’industrie culturelle, bien entendu, mais aussi les protagonistes de la culture subventionnée, les artistes connus ou reconnus et les amateurs.

Dans le fond et dans la forme

Cependant, tout le monde a conscience qu’il est nécessaire de penser l’introduction de nouveaux services numériques dans un ensemble cohérent ainsi que dans une démarche orientée publics, sans frontière entre la visite in-situ et la visite virtuelle d’une institution. Objectif : éviter que ces nouveaux dispositifs mis en œuvre soient considérés comme de simples gadgets. Certes amusants, mais faisant passer l’exposition ou la représentation au second plan.

Par conséquent, cette démarche implique une adaptation du fond et de la forme des contenus à la diversité de leurs publics. En outre, celle-ci doit pouvoir s’appuyer sur l’utilisation de l’ensemble des canaux et des supports à leur disposition. Et ce, afin de favoriser aussi le développement de vraies synergies entre les différents acteurs pour parvenir à mettre en place une offre à la fois originale et cohérente.

Dans l’œil du cyclone, des nécessités nouvelles qui encouragent une réinvention

La digitalisation de la culture n’est donc plus une option. Les problématiques relatives aux restrictions sanitaires impacteront durablement le secteur. Dans ce sens, une étude de l’agence L’œil du public, réalisée en juin 2020, confirme cette réticence du public à retourner dans des lieux largement fréquentés. Sur 1 250 personnes représentatives de la population française, 47% prévoient de réduire le nombre de sorties culturelles “tant que la crise sanitaire ne sera pas finie”. Ceci oblige plusieurs secteurs à se réinventer structurellement.

Digital au service de la culture : des initiatives marquantes

Pendant le confinement, certains musées ont fait preuve d’originalité sur les réseaux sociaux. L’initiative la plus connue est celle du J. Paul Getty Museum à Los Angeles. À défaut de pouvoir accueillir son public, celui-ci a mis en place un accès en ligne à un certain nombre de ses œuvres. Ses équipes ont mis au défi les amateurs d’art de reproduire les œuvres les plus célèbres avec des objets disponibles chez eux. L’idée a consisté ensuite à poster leurs photos sur les réseaux sociaux. Succès garanti.

De leur coté, les créateurs et marques de mode doivent faire face aux mesures de distanciation sociale prises par les différents gouvernements à travers le monde et la fermeture des frontières. Ainsi, les différentes Fashion Weeks se sont tenues en version numérique en juin et juillet dernier. Un véritable bouleversement pour certains, mais une aubaine pour le public qui a pu assister (virtuellement) à une multitude de shows lors de ces sessions extraordinaires.

Rogers Prod : accompagnez la digitalisation de vos contenus culturels par la vidéo

Si certains appréhendent avec angoisse ces changements, d’autres y voient des opportunités inédites pour la culture et tous ses acteurs. Quoiqu’il en soit, cette transformation passe par une accélération pensée de votre digitalisation à travers cette double question : quelles techniques, et surtout, quels contenus, pour créer de l’émotion différemment ?

Pour répondre efficacement et durablement à cette problématique, Rogers Prod met à votre service plusieurs solutions complémentaires :

  • Captations de spectacles vivants, d’avant-premières, de défilés de mode, d’e-événements
  • Création et réalisation de reportages thématiques, de séries courtes en vidéo ou podcastées.
  • Conseil personnalisé pour la définition et le déploiement de votre stratégie éditoriale, entre autres, afin d’adapter le storytelling de vos événements à ces nouveaux formats.

Digital au service de la culture : combinez les supports

En complément de vos contenus écrits, podcastés, ainsi que de vos efforts promotionnels en matière d’affichage, misez sur la vidéo pour partager autrement les émotions de toute nouvelle création. La vidéo combine en un seul support toutes les techniques de communication essentielles pour capter l’attention de votre cible. Elle plonge l’audience directement dans l’univers de vos innovations, de vos événements.

Ainsi, elle accentue l’impact et la mémorisation de votre message. Celui-ci lui parvient facilement. Il la fait vibrer avant de la faire rêver. Une approche qui n’est pas sans rappeler une célèbre citation de l’écrivain et ancien ministre de la Culture Maurice Druon : “La culture, c’est ce qui donne un sens à la vie ou ce qui aide à trouver un sens à la vie”.

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Plus que jamais, l’art et la culture doivent sublimer le geste créateur. Raison de plus pour sortir des sentiers battus : Rogers Prod est à vos côtés !